17/04/2004

Poulet rôti Bio

Fondé en 2002, le groupe Bolik de Clermont-Ferrand est l'avenir de la femme, et la continuité du projet solo de François Doreau. Le tout est à placer dans la perspective post-néanderthalienne du Witold Bolik Projekt (http://witoldbolik.chez.tiscali.fr/).

Ce quintet se dit influencé  par des musiciens tels que Robert Wyatt, Pascal Comelade, Dominique A, Björk, Weezer, My Bloody Valentine … A force de mélanger leurs diverses références, Bolik (toujours conjuguer au pluriel) créent leur propre univers et surtout leur propre style qu’ils ont tant de mal à définir. Non content de faire les malins en soufflant dans des kazous, en jouant de la batterie au marteau, en larsenant à qui mieux-mieux ou en s'égosillant à tire l'arigot, bolik ont toujours voulu se donner une étiquette musicale : ils font du rock non festif, c'est dit. Ou peut-être du post kraut. Ou à l'extrême limite du post-roots. Parfois de la pop, mais alors, à géométrie variable. Ils se sont aussi laissé dire qu'ils faisaient de la chanson triste…  

De toute manière Bolik sont une étrange expérience, qui s'enrichit au fur et à mesure qu'elle se plaît à débuter, et craint si peu de se chercher qu'elle finit toujours par se trouver là où on ne l'attendait pas, un peu comme cette phrase, qui veut bien dire ce qu'elle veut dire.

La production de l'E.P. "Les Militants" représente une première aventure en studio. Les petits tableaux qu'a dressé la poétesse Dominique Segalen de ces cinq morceaux en font ressortir à la fois le ton des chansons, mi-figue, mi-raisin (avec un zeste de poulet rôti), et la diversité des sentiments qu'elles évoquent, de la pure et simple affabulation sexuelle débridée ("supperfucker", "hardrock pictures") à la rêverie contemplative des "Militants".  Parce que leur goût de l'expérimentation ne fait que nourrir leur désir de continuer à poser leurs marques, Bolik ne manquent ni de chansons, ni d'idées, ni de cœur à l'ouvrage (peut-être un peu d'argent) pour se mesurer à la création d’un véritable album.


14:34 Écrit par Un bolik | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

bolic - "l'avenir de la femme"?! donc bolic - "l'avenir de la femme"?! comme je le disais dans le commentaire précedent qui semble être censuré, j'aimerais savoir si on peut avoir les textes de françois-bolic pour voir le lien entre le super-fucker et les femmes; si c'est possible - je voudrais en tant que "tellement si femme" pouvoir les chanter moi aussi!

Écrit par : danab | 30/05/2004

Les commentaires sont fermés.